En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
Entete

Accueil > SAVOIRS > Essais > Les sociétés musicales du bassin thermal de Vichy de 1860 à 1914
Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

Jepublie.com

Les sociétés musicales du bassin thermal de Vichy de 1860 à 1914

Christian Paul

Les Editions du Petit Page
Format: PDF

Lire un extrait     Extrait long

Prix :
9,00

Ajouter au panier

L’ouvrage que propose Christian PAUL est une étude universitaire. Le propos pourrait en être pontifiant et sec. Rien de cela n’apparaît dans ce travail. Archives, comptes-rendus des concours orphéoniques, affi ches, programmes, journaux, délibérations municipales, partitions, photographies, bannières sont autant de sources (et l’expression est heureuse à Vichy !...) qui étayent le travail du musicologue. Cette documentation, patiemment assemblée et étudiée pour lui donner du sens, nous ouvre les portes d’un passé méritant tout l’intérêt d’une recherche patrimoniale.

Faire revivre les années 1860 – 1914 par le biais des orphéons, c’est revenir sur une histoire dans l’Histoire. Le fait orphéonique participe à une idée d’éducation des masses, en un temps où le savoir n’est pas démocratisé. Le terroir étudié est celui du bassin thermal de Vichy, une vingtaine de communes rurales formant un réseau d’interactions avec la ville-centre. La particularité reste que Vichy, « reine des eaux » est un lieu de villégiature impériale sous le Second Empire et s’offre une fameuse réputation de ville thermale. Par ses patientes recherches, l’Auteur établit un intéressant catalogue d’oeuvres musicales permettant notamment la redécouverte de compositeurs liés à l’histoire musicale de Vichy et bien injustement oubliés aujourd’hui.

Natif de Vichy, organiste titulaire de l’orgue de Gannat depuis près de quarante ans, sa formation musicale aux Conservatoires de Clermont-Ferrand et de Lyon ne prédisposait pas Christian PAUL à s’intéresser particulièrement aux sociétés musicales si ce n’est quelques années de participation à l’harmonie de Gannat. C’est à la faveur de reprise d’études universitaires que le sujet des sociétés musicales, sujet novateur s’il en est, s’est fi nalement imposé à lui. Après un inventaire minutieux des orchestres amateurs du département de l’Allier au XIXe siècle et jusqu’à 1914, le choix de traiter en détail le bassin thermal de Vichy s’est lui aussi imposé au point d’en réaliser une thèse soutenue en 2008. L’orphéon et ses dérivés que sont les sociétés musicales constituent un domaine que la recherche a peu traité jusqu’à présent. La réhabilitation du vaste répertoire original de ces sociétés musicales est un autre chantier d’étude sur lequel l’auteur travail aussi depuis plusieurs années. Mais pour l’heure, sa recherche le mène sur les pas des soldats-musiciens de la Grande Guerre, sujet d’actualité.

Ceux qui ont été intéressés par Les sociétés musicales du bassin thermal de Vichy de 1860 à 1914 ont aussi consulté :