En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
Entete

Accueil > SAVOIRS > Histoire et Géographie > Violence déraisonnable et refoulé colonial
Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

Jepublie.com

Violence déraisonnable et refoulé colonial

Philippe San Marco

Editions Lungarini
Format: ePub

Lire un extrait     Extrait long

Prix :
5,99

Ajouter au panier

Que nous est-il arrivé ? Comment avons-nous pu en arriver là ? Comment avons-nous pu faire cela ? Comment avons-nous pu laisser faire cela ? Accepter d’être ainsi questionné et se questionner soi-même relève d’abord d’une saine exigence et d’une éthique personnelle et collective. Mais il en va aussi de la construction d’une mémoire qui serve non pas à s’enfermer dans la mélancolie mais bien à réagir face au présent qui ne cesse de nous surprendre, de nous inquiéter, voire de nous paralyser. Car dans le chaos et l’imprévu resteront toujours quelques lignes de vie qui permettront de sauver l’essentiel, et de se sauver soi-même.
Dans ces pages, j’ai voulu essayer de donner du sens à quelques faits qui se sont déroulés pendant un court laps de temps, les six premiers mois de l’année 1957, dans un espace géographique réduit, à quelques kilomètres au sud d’Alger, de l’est de Blida, à l’ouest de Palestro.

Philippe San Marco a été membre du corps préfectoral puis secrétaire général de la mairie de Marseille. Il a ensuite été élu à diverses fonctions (député des Bouches-du-Rhône, adjoint au maire de Marseille). Il enseigne actuellement la géopolitique et la géographie urbaine à l’École Normale Supérieure de Paris.

www.philippesanmarco.com

Ceux qui ont été intéressés par Violence déraisonnable et refoulé colonial ont aussi consulté :