En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
Entete

Accueil > SAVOIRS > Sciences et Techniques > Médecine > Les gaz en homéopathie
Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

Jepublie.com

Les gaz en homéopathie

Jean-Yves Henry

JePublie
Format: ePub

     Extrait long

Prix :
9,99

Ajouter au panier

« Réflexion sur le tableau des corps simples : il est curieux de constater qu’en dehors du carbone, l’action des trois grands métalloïdes de la chimie organique n’a pas donné lieu à des pathogénésies. En effet, ni l’oxygène, ni l’azote, ni l’hydrogène ne sont employés, bien que ce soit par rapport à leur action chimique que l’action chimique de tous les autres corps simples puisse être jugée… Une autre donnée nous est offerte par l’abondance avec laquelle un corps se rencontre dans l’organisme : à de rares exceptions près, on peut dire que plus un corps est répandu dans l’organisme, plus les phénomènes pathologiques qu’il provoque sont fréquents et moins graves. Exemples : le Soufre, le Phosphore et l’Arsenic sont en abondance décroissante et en gravité croissante, de même le Sodium, le Potassium et l’Or. » Extrait de Matière médicale thérapeutique de P. Kollitsch, en 1955.
Quelques praticiens courageux se sont néanmoins risqués, ces 30 dernières années, sur ces « terres inconnues » de la matière médicale homéopathique. C’est l’état de ces réflexions que nous vous livrons ici, avec l’espoir que devant les résultats observés de ces nouveaux remèdes, vous compléterez nos connaissances encore parcellaires des 25 différents gaz couramment mis à disposition par l’industrie et dont les effets à dose homéopathique se sont révélés à la fois doux et puissants.
L’observation des effets de ces remèdes gazeux conforte en outre notre vision diathésique de la matière médicale, véritable organisation des interactions du monde vivant et trait d’union entre l’homéopathie, la MTC, la psychologie et la biologie fonctionnelle.
Vous trouverez, sur le site internet de la Faculté Francophone de Médecine intégrée (FFMI), les progrès de ces recherches et expériences cliniques que nous ne manquerons pas de diffuser au fur et à mesure :
https://www.medecine-integree.com/category/cours/homeopathie-3/seminaire-dhomeopathie-2eme-annee/les-gaz/

Ceux qui ont été intéressés par Les gaz en homéopathie ont aussi consulté :